placo isolation phonique
Bricolage & DIY : Conseils de Travaux & Rénovation

Comment faire une isolation phonique de placo ?

Rate this post

Un placo isolant est une solution très pratique pour isoler des surfaces murales, et ainsi contribuer à l’amélioration considérable du confort phonique et même thermique d’un lieu de vie, et cela, en doublant l’épaisseur de plusieurs parties telles les murs, les cloisons et les plafonds.

Il présente de nombreux avantages en plus de l’isolation, notamment en termes de conformité, de sécurité et de confort, car personne ne voudrait écouter des bruits extérieurs quand il est chez lui et surtout pas au moment du sommeil. Et c’est d’ailleurs pour cela qu’une loi a été mise en place pour obliger toute nouvelle maison construite ou mise en rénovation à s’isoler. Nous allons donc comprendre comment on peut le faire.

En quoi consiste l’isolation d’une maison ?

Quand on installe un matériel spécial isolant sur différentes parties d’une maison, que ce soit au niveau du toit, des murs (intérieurs et extérieurs), des sols, ou bien de la façade alors c’est cela qu’on appelle exactement l’isolation d’une maison.

Les matériaux qui sont utilisés pour effectuer cette isolation peuvent être soit synthétiques, soit naturels et il existe notamment deux types d’isolation possible : phonique ou thermique.

  • L’isolation phonique, c’est pour préserver la maison de tous les bruits ou les sons qui proviennent de l’extérieur et qui peuvent s’introduire à l’intérieur et se propager ;
  • l’isolation thermique, c’est pour empêcher à la chaleur intérieure de s’échapper vers l’extérieur et de rester à une température stable comme quand on isole le toit, ça permet de garder la chaleur qui peut vite s’évaporer par le plafond en vue de sa légèreté et d’ainsi économiser sur les appareils qui chauffent la maison, et donc de ne pas payer une facture d’énergie qui aura un montant exorbitant.

Pour pouvoir effectuer cette opération d’isolement, il y a quelques étapes à suivre et qu’on peut réaliser par soi-même si l’on ne veut pas appeler une entreprise d’isolation phonique.

Le processus d’isolation d’un mur en placo

Comme on l’a dit précédemment, il y a plusieurs étapes à effectuer convenablement pour que le résultat final soit efficace et de qualité. Si l’on veut de la qualité à la fin, alors il faudra choisir des matériaux isolants de qualité dès le début et s’assurer que vous avez ce qu’il faut comme outils d’isolations nécessaires et comme outils de protections, à savoir les gants, les bottes, les lunettes et la combinaison s’il le faut pour assurer une sécurité optimale surtout si vous décidez de le faire vous-même.

La première étape, c’est de placer la base de notre installation qui est des rails sous forme horizontale et verticale sur le sol et les murs, et de les fixer par des vis entre eux pour qu’il n’y ait aucun risque d’effondrement par la suite.

Cette base sera donc sous forme de cadre dont les dimensions devraient être adaptées à la surface à laquelle il sera placé.

La deuxième étape serait de poser l’isolant en faisant en sorte qu’il suive minutieusement l’ossature des rails.

La troisième étape serait de placer les plaques de placo qui se doivent d’être lisse, autour du matériel isolant qui devra se retrouver au centre. Ces plaques seront alors fixées sur le support métallique de l’installation. Retrouvez tous les prix de l’insolation phonique.

Et enfin, pour la quatrième étape, vous devrez ajouter de l’enduit et recouvrir avec une bande à joint les joints de liaison pour empêcher qu’ils se rouillent.

Une fois que le tout est bien séché et bien fixé, vous pouvez peindre le mur ou replacer les sols.

Solutions d’isolation phonique de placo

Pour protéger une maison de nuisances sonores, il existe plusieurs moyens et de produits sophistiqués.

On a vu qu’il était donc possible de faire des doublages de murs par une ossature métallique avec du placo (plaque de plâtre et une laine de verre), mais il est également possible de coller du doublage thermo-acoustique avec du plâtre et un panneau isolant en PSE.

Ou alors, si votre chambre occupe un petit espace, vous pouvez simplement opter pour la solution avec du placo phonique rénomince qui allie ne laine minérale au plâtre.

Pour le sol, vous pouvez utiliser les mêmes matériaux de doublage que vous pourrez couvrir avec de la moquette ou du parquet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.