isolation phonique plafond
Bricolage & DIY : Conseils de Travaux & Rénovation

Isolation phonique du plafond de votre appartement

5/5 - (1 vote)

Vivre dans un immeuble collectif et souvent synonyme d’altercations à cause de nuisances sonores et l’on y est rarement épargnés. Que le boucan provienne de l’étage au-dessus ou au-dessous, ce dernier ne nous laisse pas indiffèrent. Le bruit de pas, ou le frottement des pieds de chaises sur le plancher constitue une des sources majeures de désagrément et de gênes, c’est pourquoi l’isolation phonique du plafond est là pour résoudre tous vos soucis !
L’isolation phonique consiste tout simplement à mettre fin aux nuisances sonores, assez pratique lorsque vos voisins du 3ᵉ étage font la fête tous les jeudis.

Les différents genres de bruits

Afin de se protéger par une isolation acoustique adéquate, on doit d’abord identifier le type du bruit.
On peut en distinguer quartes grand genres de bruits contre lesquels il est obligatoire de se protéger pour un habitat confortable :

  • les bruits aériens extérieurs ;
  • les bruits aériens intérieurs ;
  • les bruits d’impact ;
  • les bruits d’équipement.

Le principe de l’isolation phonique

Le principe de l’isolation phonique consiste à isoler les murs du bâtiment des vibrations, il est ainsi obligatoire de dissocier les murs afin d’éviter la propagation du bruit. Les matériaux d’isolation amortissent les bruits dans une zone d’air immobile ne permettant pas, donc leur propagation.
Le rôle du matériau absorbant est de stopper et d’arrêter les bruits et vibrations à la manière d’un ressort. Plus le matériau choisi est lourd, plus les capacités d’isolations phoniques sont performantes.

Des conseils pour vous aider lors des nuisances sonores

Afin de vous aider lors de la présence de nuisance sonore, nous mettons à votre disposition quelques conseils qui se résument à :

Lutter contre le bruit à la source

Avant d’opter pour l’isolation de votre plafond, essayez de régler le problème à la source reste la meilleure des solutions.
Essayez de négocier avec vos voisins d’au-dessus et d’au-dessous, afin de mettre fin au dérangement sonore.

L’installation d’un faux plafond

Lorsque les bruits sont omniprésents, ils représentent incontestablement une source d’agissements. Ce qui rend la procédure d’isolation du plafond importante, et ce, avec l’installation d’un faux plafond.
On peut trouver deux types de faux plafonds acoustiques :
Premièrement, plafond à charpente munie de suspente. Ce dernier s’agit d’une ossature formée de planches de plâtre fixées à une charpente en métal qui est fixée par la suite au plafond grâce à l’aide d’une suspente. L’espace créé sera ensuite rempli par un isolant fibreux en parquets ou en bobine. C’est cet isolant qui affaiblit les sons.
Deuxièmement et finalement, on a le plafond à charpente longue portée. Elle est fixée de part et d’autre, de façon que le faux plafond soit complètement devisé du plafond situé au-dessus. L’isolant sur posé sur la charpente et des planches de plâtre seront visées en arrière.

Que faire avant l’isolation phonique d’un plafond ?

L’isolation phonique d’un plafond ne demande pas d’entretien spécifique. Néanmoins, il est important de bien se préparer avant de se lancer dans la pose afin d’optimiser au maximum la durée des matériaux isolants.
D’abord, il faut vérifier que le plafond n’est pas une demeure des petites bêtes. Car ces dernières peuvent causer la détérioration de vos matériaux qui étouffent le bruit.
Ensuite, il faut reboucher les trous dans votre plafond, afin d’éviter que l’humidité ne mouille vos matériaux. Ajoutez une couche imperméable reste une bonne initiative.
Enfin, demandez l’avis d’une entreprise d’isolation phonique avant de vous lancer dans l’isolation phonique de votre plafond. Ainsi, vous aurez de meilleurs conseils pour la pose d’une isolation de votre plafond.

Quel est le prix d’une isolation phonique d’un plafond ?

Le prix d’une isolation phonique de votre plafond va sans doute dépendre du prix de son installation par l’artisan, ainsi que par le choix des matières isolantes dont leurs prix varient. retrouvez notre guide sur le prix de l’isolation phonique.

  • Pour les planches de plâtre, vous devrez prévoir environ une somme de 6 – 7 euros au m².
  • Si vous vous tournez vers le liège, la somme à prévoir sera dans les environs de 9 euros au m².
  • Pour la mousse, polyuréthane alvéolé, le coût sera dans les environs de 11 euros le m².

Dans le cas où vous préféreriez isoler votre plafond à l’aide de panneaux d’isolation acoustique, le coût sera dans les 25,56 euros le m².

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.