faire un terrarium
Bricolage & DIY : Conseils de Travaux & Rénovation,  Jardin & Extérieur : Aménagement et Déco

Comment faire un terrarium chez soi ? Les étapes

Rate this post

Un terrarium est un espace confiné où vivent et grandissent une ou plusieurs espèces végétales. Vous pouvez en acheter un déjà fait ou concevoir le vôtre selon votre goût. Ce type d’élément décoratif apporte aussi souvent un côté très naturel à la pièce dans laquelle il se trouve, mais sert également de solution de purification d’air. C’est le peu de verdure qu’il faut à ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un jardin extérieur. N’hésitez donc pas à suivre les conseils et astuces suivants, ils vous guideront dans la conception de votre terrarium.

Choisir le contenant du terrarium

Un terrarium n’est en réalité rien d’autre qu’un jardin miniature se trouvant dans un bocal. Le choix du bocal est donc très important dans la réalisation de ce type de projet. Il faut avant tout qu’il soit transparent pour que vous puissiez voir à l’intérieur. Il doit donc être composé de verre, de plexiglas, de polystyrène extrudé ou toute autre matière rigide capable de laisser entrer la lumière. Il peut s’agir d’un aquarium, d’un vase, d’un bocal en verre ou d’une bobonne.

Le second facteur dont vous devez tenir compte au moment de choisir le contenant de votre terrarium est la forme ou la taille. L’ouverture doit être large pour laisser passer la plante et permettre les manipulations. L’intérieur du contenant doit tenir compte de la taille des plantes, leurs nombres ou même leur forme.

Choisir les accessoires pour terrarium

Pour réaliser un terrarium, il est indispensable de disposer du bon récipient, mais ce n’est pas tout ! Vous aurez également besoin de pinceaux pour le nettoyage de ce dernier ainsi que d’un couvercle pour protéger les plantes humides de l’air sec. N’oubliez pas de mettre votre tablier de jardinage et gants de jardinage pour ne pas vous tacher avec la terre humide. Quant au choix du substrat, il se fait en fonction des plantes choisies. Les cactées ont besoin de terreau pour vivre tandis que les plantes grasses poussent dans du sable. Les plantes humides, elles préfèrent le terreau à fleurs additionné de tourbe ou de vermiculite.

outils terrarium

Les autres outils dont vous aurez besoin pour réaliser votre terrarium sont la règle pour prendre les mesures, un grattoir pour la terre, et la pince pour transporter les plantes. Une pissette d’arrosage, les plantes et quelques éléments de déco comme des cailloux ou des écorces seront aussi requis.

Mettre les plantes et végétaux

Le choix des plantes ou végétaux à mettre dans un terrarium se fait selon différents critères. Il y a tout d’abord le milieu de culture. Toutes les plantes n’ont pas la capacité de vivre et de s’épanouir dans un récipient. Les plus adaptées à votre type de projet sont celles qui peuvent se contenter de peu d’eau. Elles doivent forcément être donc petites et avoir une croissance lente.

plantes pour terrarium

Le second critère de choix peut-être esthétique ou purement pratique. Si vous avez la main verte et pensez pouvoir arroser régulièrement votre terrarium, vous pouvez opter pour une plante humide comme la mousse ou la fougère. Ce type de plante consomme assez d’eau et demande un minimum d’entretien. Pour ceux qui n’ont pas beaucoup de temps à accorder à leur terrarium, il existe la possibilité d’opter pour des plantes à atmosphère sèches comme l’Aloès ou le Sansevieria.

Pour ce qui est de la mise en place des plantes choisies, différents types d’aménagement sont possibles. La création d’un système de drainage est avant tout requise pour permettre l’écoulement de l’eau et l’aération du contenant. Il faut ensuite mettre au fond du récipient une bonne couche de gravier. Placez un feutre de jardin et répartissez le substrat choisi dessus. Vous pouvez enfin disposer vos plantes à l’endroit que vous souhaitez à l’aide de la pince.

Ajouter les éléments décoratifs

Certains s’arrêtent à l’étape de la mise en place de leur plante pour affirmer que leur terrarium est fini, mais beaucoup préfèrent le décorer en plus. Si vous souhaitez apporter de la vie et plus de couleur dans votre mini-jardin, alors cette idée est en effet intéressante. Tout ce qu’il vous faut ajouter est un caillou, un relief en rocher ou un pan de bois.

De tout petits éléments bien agencés suffisent pour créer le cadre naturel idéal pour vos espèces végétales. Veillez à ne rien ajouter de trop flashy ou insolite surtout si vous comptez faire vivre un petit animal dans le décor aménagé.

décorer un terrarium

Entretien du terrarium

L’entretien d’un terrarium commence avec le choix de l’endroit idéal pour poser votre récipient. La plupart des plantes ont besoin de soleil pour vivre, mais il est recommandé d’éviter une exposition directe pour empêcher que leurs feuilles brûlent. Il faut aussi nettoyer régulièrement ses plantes pour éviter la prolifération de bactéries ou de moisissures.

Les engrais organiques sont à prioriser pour assurer une bonne composition du sol de vos plantes. Veillez aussi à arroser régulièrement votre terrarium le nombre de fois requis tout en évitant de noyer les plantes. Vous pouvez vous servir d’un hygromètre pour à chaque fois mesurer le taux d’humidité de votre terrarium et vous assurer que vos plantes sont à bonne température.

En somme, concevoir un terrarium est l’un des plus beaux projets dans lesquels vous pouvez vous lancer. Vous aurez un petit jardin miniature conçu à votre image que vous pourrez décorer selon vos goûts. Vous pourrez après regarder vos plantes grandir et s’épanouir. Le terrarium apporte en plus une touche esthétique très naturelle et chaleureuse à toutes les pièces dans lesquelles il se trouve. N’hésitez donc pas à vous lancer dans la décoration de toute votre maison. Vous pouvez même varier les espèces d’une pièce à une autre.

Alors qu’attendez-vous pour passer à l’étape supérieure et faire un mur végétal d’intérieur pour votre salon ?