ouvrir boutique décoration
Bricolage & DIY : Conseils de Travaux & Rénovation

Ouvrir une boutique de déco : comment faire ?

5/5 - (1 vote)

Avez-vous constaté que les habitants de votre zone parcourent des kilomètres avant de trouver un magasin de décoration ? Ouvrir une boutique serait une option idéale pour faire d’énormes bénéfices et faciliter la tâche à tous. Mais cela ne s’improvise pas, car il y a des étapes à suivre. Découvrez dans cet article comment faire pour ouvrir une boutique de décoration.

Les documents à avoir pour ouvrir une boutique de décoration

Pour ouvrir un magasin de décoration, il est important d’établir un business plan. En effet, c’est ce document qui vous permettra de décrire clairement l’ensemble de votre projet. Vous devez également disposer d’un registre du commerce des sociétés soit avant de démarrer l’entreprise ou quinze jours après. Pour ce faire, il est indispensable d’être en possession d’une déclaration de création de boutique et des pièces justificatives.

Il est aussi important d’avoir la déclaration des bénéficiaires effectifs éventuels de l’entreprise et de rédiger les statuts de votre entreprise. Aussi, il vous faut avoir une autorisation d’occupation si vous souhaitez utiliser un domaine public.

Trouver un concept de décoration original pour vous démarquer

Pour ouvrir une boutique de déco, vous devez prendre le temps de trouver des idées originales. Il faut vous demander la raison pour laquelle les gens devraient venir acheter dans votre magasin. Pensez à vous démarquer par la proposition:

L’indispensable est de permettre à votre clientèle de bénéficier d’un concept inspirant. Vous pouvez par exemple ouvrir un magasin de décoration pour l’hôtellerie ou pour les restaurants.

Aménager son magasin correctement

À cette étape, il est important d’optimiser la présentation de la vitrine de votre boutique. Pour cela, vous devez veiller à l’éclairage et à la disposition des articles pour que le magasin soit attirant et donne envie aux clients de le visiter. Pensez aussi à mettre en valeur vos produits en tenant compte du parcours du client. Par ailleurs, installez des meubles confortables dans votre boutique afin de créer une ambiance accueillante et originale.

Bien choisir son statut juridique pour son magasin

Il existe plusieurs statuts juridiques pour votre magasin.

SAS 

C’est le statut juridique très prisé par les créateurs d’entreprises simplement à cause de ses nombreux avantages. Il exige au minimum un associé, les protège lors de la levée de fonds et leur procure une grande liberté de fonctionnement. Il est ouvert aux investisseurs.

Mais la SAS est inadaptée aux projets familiaux. Elle exige aussi une rédaction fastidieuse des statuts. Le coût des charges sociales est plus élevé que celui des autres formes juridiques.

EURL 

C’est le statut d’une entreprise composée d’un seul associé et plusieurs gérants physiques. La responsabilité de l’associé unique est limitée à son capital social. Ce statut juridique n’exige pas de capital minimum, ce qui vous permet d’ouvrir votre entreprise à moindre coût.

Par ailleurs, ouvrir une EURL offre l’avantage de faire une distinction entre votre patrimoine personnel et professionnel. Ainsi, en cas de difficultés financières dans votre EURL, vos biens personnels ne seront pas saisis. Sa fiscalité dépend de la décision de son fondateur.

SARL

C’est la société à responsabilité limitée. Elle possède les mêmes caractéristiques que l’EURL sauf qu’elle est composée d’au moins deux associés.

Aussi, il est important de vous déclarer à l’unité de recouvrement de sécurité sociale et d’allocations familiales. En effet, l’urssaf vous permet de bénéficier de couvertures sociales telles que l’assurance maternité, l’accident de travail, la maladie ou la retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.